Chaque année, le Cameroun célèbre sa jeunesse et sa culture dans un festival national dénommé Journée Nationale de la Jeunesse. Les écoles secondaires participent massivement à cet événement à travers l'organisation de fêtes culturelles et de foires, ainsi que leur participation à des défilés.

coca-cola-celebrates-youth-and-culture-body1.jpg
Une pause pour se rafraîchir avant de rejoindre le défilé
 Pour être en phase avec les jeunes, Coca-Cola s'est récemment rapproché de sa nouvelle génération de consommateurs à travers un concours passionnant organisé par la firme dans le pays. Le temps fort de l'évènement a été l’invitation des écoles à présenter leurs meilleurs projets de la semaine culturelle. Cent cinquante projets ont été reçus de diverses écoles à travers le pays.

coca-cola-celebrates-youth-and-culture-body2.jpg
Le Coca-Cola Dance Crew a égayé la foule
 En fin de compte, douze écoles secondaires ont été retenues et récompensées. La franchise Océan Indien Centre & Atlantique (CIAF) a sponsorisé l'équipe gagnante et assuré le branding pour leur activation.

Selon Julien Kouakou, le directeur marketing du groupe Central de CIAF auquel appartient le Cameroun, “Cet évènement a été une opportunité d’échanger avec les ados. Pour maintenir le rapport, nous nous sommes rapprochés de notre public en soutenant un évènement qui est emblématique dans leur emploi du temps,” a-t-il déclaré.

coca-cola-celebrates-youth-and-culture-body3.jpg
Danseurs de la semaine de la culture
 Près de 20000 ados de 200 écoles secondaires ont pris part au “Coca-Cola Dance Crew Tour,” une compétition organisée dans cinq villes du Cameroun, à savoir : Douala, Yaoundé, Bafoussam, Garoua et Buea. Des concerts donnés par des artistes populaires locaux et internationaux ont attiré les foules. Le droit d’entrée à ces évènements était l’achat de deux bouteilles de Coca-Cola de 35cl (350ml).

“234,000 ados ont profité du goût typique d’un Coca glacé à travers des échantillons gratuits ou payants,” a dit Kouakou. “Nous avons touché 11 millions de personnes à travers la télé, la radio, les supports imprimés, les points de vente (POS) et la communication en extérieur.”