Bien que le Libéria ait connu une forte croissance économique en Afrique au cours de la dernière décennie, ses progrès récents ont été éclipsés par l’effet dévastateur de l'épidémie d'Ébola. La maladie a durement frappé ce pays d'Afrique de l'Ouest, fait plus de 4 000 morts et ravagé des communautés à l'échelle nationale.

Présent au Libéria depuis 1949, Coca-Cola reste aussi plus que jamais engagé à soutenir le développement durable à long terme, le progrès et aujourd’hui le rétablissement des communautés libériennes.

Les cadres supérieurs de Coca-Cola ont accueilli une délégation du gouvernement, y compris la présidente Ellen Johnson Sirleaf, et les dirigeants de la société civile la semaine dernière lors d'une série d'événements qui ont révélé un accroissement important de l'engagement de Coca-Cola. Avec l'introduction d'une nouvelle chaîne de mise en bouteille PET de 5 millions de dollars dans l'usine de Libérian Coca-Cola Bottling Company à Monrovia, le directeur général adjoint de Coca-Cola, Alex Cummings, a lancé une série de programmes communautaires financés par la Fondation Coca-Cola Afrique. Il s'agit notamment d'une nouvelle école de science et technologie qui fournira l'éducation à plus de 300 étudiants qui a été remise au ministère de l'Éducation et de cinq stations de traitement d’eau qui fourniront un accès à l'eau potable à plus de 51 000 Libériens.

Alex Cummings accompagnant la Présidente Sirleaf dans l’usine de la Société mise en bouteille

«Le Libéria a peut-être été fracturé par la tragédie de l'Ébola au cours de la dernière année, mais son esprit ne sera jamais brisé», a déclaré M. Cummings. «Soutenir les progrès réalisés à la fois par l'investissement économique et les programmes sociaux fait partie de notre engagement à contribuer à la croissance de nos activités et des communautés que nous servons.»

La première chaîne de mise en bouteille PET de Coca-Cola du Libéria créera plus de 7 500 nouvelles opportunités d'emplois indirects au cours des cinq prochaines années dans toute la chaîne d’approvisionnement local des distributeurs, des revendeurs et des fournisseurs de matières premières de Coca-Cola. Les nouvelles capacités agrandiront également le portefeuille de boissons de Coca-Cola en incluant des bouteilles en plastique plus pratiques pour Coca-Cola, Fanta, Sprite et l'eau, et serviront de centre d'expertise régional pour les pays voisins, la Sierra Leone et la Guinée Conakry.

«En créant de nouvelles opportunités d'emplois directs au sein de nos entreprises et en donnant accès à des établissements d'enseignement supérieur et à l'eau potable, nous espérons transformer les opportunités disponibles pour des générations actuelles et futures de Libériens», a déclaré Alfonso Libano, Président de Equatorial Coca-Cola Bottling Company.