L’entreprise libérienne de mise en bouteille de Coca-Cola et ses partenaires, dont Business Link Aid, Global Communities et PLAN International, ont rejoint la communauté de Monrovia pour lancer et célébrer officiellement son partenariat Golden Triangle dans le cadre de l'Initiative Renforcer la résilience de l’Afrique (BAR). Le programme BAR a travaillé avec Business Link Humanitarian Aid qui cherche à autonomiser économiquement un millier de femmes touchées par l'Ébola et à soutenir 500 orphelines affectées au Libéria.

Au moment où le volet de l'autonomisation économique du Golden Triangle Partnership prenait fin le mois dernier, deux nouveaux projets ont été lancés en mettant l'accent sur l'eau, l'assainissement et l'hygiène dans les communautés et les centres de santé. Les projets dont l'objectif est de fournir un accès à l'eau à 60 000 habitants de la communauté dans trois comtés ont été lancés avec deux nouveaux partenaires - Global Communities et Plan International.

L'Initiative Renforcer la résilience de l’Afrique est un programme qui a vu le jour en 2015 en réponse aux ravages du virus Ébola et exploite l'expertise du gouvernement, de la société civile et des partenaires du secteur privé pour créer une réponse holistique et unifiée à Ébola. L'initiative se consacre aux programmes dans les secteurs de l'eau, de la santé, de l'autonomisation économique, de l'éducation et du bien-être des enfants qui ont perdu leur famille pendant la crise de l'Ébola. L’initiative BAR s'efforce d'assurer une croissance, une prospérité et une stabilité régionales à long terme.

Prenant la parole lors du lancement des projets d'eau, le directeur de la fondation Coca-Cola Africa chargé des programmes et partenariats, Dorcas Onyango, a déclaré: ’’Aujourd'hui, je suis heureuse de vous informer que des fonds supplémentaires seront accordés pour permettre à 6 000 personnes au Libéria d’avoir accès à l'eau et il appartient à la communauté de soutenir les projets que nous avons réalisés ensemble ".

Seth Adu Baah, directeur-pays de la société qui met en bouteille les produits de Coca-cola au Libéria (Libérian Coca-Cola Bottling Company), a déclaré que grâce au soutien généreux de la Fondation Coca-Cola, LCCBC est fière d'avoir travaillé avec Business Link dans le but d’autonomiser les femmes et aider les enfants touchés par Ébola à reprendre le chemin de l'école. La ministre du Genre, des enfants et de la protection sociale Julia Duncan-Cassell a remercié la fondation Coca-Cola Afrique et le système Coca-Cola pour le formidable soutien qu’ils apportent au pays en vue de lui permettre de se relever après l’épidémie d’Ébola. "Coca-Cola a toujours été notre partenaire, même bien avant l'épidémie d'Ébola et leur programme 5by20, a permis à nos adolescentes et jeunes femmes de subvenir à leurs propres besoins ainsi qu’à ceux de leur famille, elles sont parties de rien pour devenir des héroïnes".