Coca-Cola a accueilli Gina McCarthy, la directrice de l'agence de protection de l'environnement des États-Unis, à une table ronde sur le développement durable et les partenariats publics au Ghana.

L'hôte de la table ronde était la Pprésidente de la Fondation Coca-Cola Africa, Dr. Susan Mboya, et la réunion a également enregistré la participation de Rodrigue Bila, directeur de Coca-Cola Afrique équatoriale, Don Dussey, directeur des relations publiques et de la communication pour les îles occidentales et la franchise de l'Afrique Centrale, directeurs des relations publiques et de la communication (PAC) des partenaires de mise en bouteille Coca-Cola Beverage Africa et la société de mise en bouteille de Coca-Cola au Ghana, de représentants de l’agence des USA pour le développement international au Ghana, des représentants de Water and Sanitation for the Urban Poor (WSUP), des représentants de lONG ‘‘Global Communities’’, ainsi que des représentants de Water Health International et DOW Chemicals.

Don Dussey a expliqué dans les grandes lignes les trois principales initiatives de développement durable au Ghana, à savoir : l'autonomisation des femmes (autonomiser 5 millions de femmes à l’horizon 2020 dans le monde) (5by20), l'eau et l'assainissement à travers notre Initiative Replenish Africa (RAIN), Safe Water for Africa (SWA) et les programmes de l'Alliance pour l'eau et le développement (WADA) ainsi que le don d'équipements médicaux à plusieurs hôpitaux chaque année.

Il a souligné l'investissement de Coca-Cola au Ghana en disant que « The Coca-Cola Company a investi plus de 6 millions de dollars US dans le secteur de l'eau rien qu’au Ghana, a permis à 4.400 femmes d’être économiquement autonomes et a fait don de deux conteneurs de quarante pieds d’équipements d'une valeur de 600 000 dollars US par an à des hôpitaux depuis 2011 ».

De son côté, l'invitée d'honneur, la directrice McCarthy a souligné le besoin de renforcer la confiance du public et a déclaré que les gens n’ont pas confiance dans la qualité de l'eau, même lorsqu’elle est saine, ce qui traduit la nécessité d'une certification appropriée. Elle s'est également engagée dans des domaines comme les partenariats public-privé pour l'autonomisation économique des femmes et des jeunes, l'eau et le renforcement des structures sanitaires du Ghana pour favoriser le développement

Don Dussey présente les grandes lignes à Susan Mboya, Présidente de TCCAF, et Gina McCarthy, Directrice de l’Agence Américaine pour la Protection de l’Environnement

Participants à la table ronde sur le développement durable.

Elle a également insisté sur l'importance de rendre publiques les données du suivi afin de renforcer la confiance des gens de la communauté dans la qualité de l'eau qui leur est fournie.

Elle a déclaré : « Nous devons créer des données issues d’un système fondamental et transparent qui peuvent être partagées avec le public et accroitre notre succès afin que tout le monde le sache ».

La discussion a conduit aux points d’action clés suivants :

  • La nécessité d’une certification par un tiers
  • Des partenariats à travers le plaidoyer 
  • Le suivi et la mise en place d’une base de données transparente
  • La communication et le partage des bonnes pratiques.

À la fin, l'hôte a demandé à l'équipe de Coca-Cola au Ghana d'organiser un forum où les idées pourraient être partagées et des plans arrêtés sur la meilleure façon d'avancer vers la réalisation des objectifs de développement durable à travers des initiatives de développement durable et des partenariats public-privé.