Le mois prochain, Mc Gowan le directeur clientèle de Coca Cola "voyagera’’ pour une raison originale. Il entreprendra une tournée à vélo de 500 km à travers Madagascar en vue de mobiliser des fonds pour les œuvres de charité de Ronald McDonald.

Il y a quelques années, George, le fils de Jonathan âgé de six ans, a été diagnostiqué d’une grave maladie rare. Ce fut des moments difficiles pour la famille qui ne cessait de parcourir de nuit les hôpitaux de Liverpool. Durant cette période, Jonathan dormait sur un lit à côté de son fils tandis que sa femme et sa fille rentraient tous les soirs contre leur gré à la maison.  

Un matin, après avoir appris que le cas de George pourrait nécessiter une opération chirurgicale, une infirmière l’informait qu’elle inscrirait son nom de famille pour un Ronald McDonald House local qui sert de second domicile gratuit pour les personnes qui rendent visite à des malades internés dans les hôpitaux spécialisés pour enfants. Ici, ils pourraient être plus près de George, et ils pourraient retrouver un sentiment de vie familiale normale et avoir les heures de sommeil dont ils ont tant besoin. 

", Pour Jonathan, il était important de rester avec sa famille et être près de son fils lorsque celui-ci avait le plus besoin de lui." 

Du fait de la gravité de l’état de santé de George, une chambre leur a été rapidement mise à disposition et la famille y a passé sept nuits. "Pour Jonathan, il était important de rester avec sa famille et être près de son fils lorsque celui-ci avait le plus besoin de lui. Quelques jours plus tard, George a commencé à montrer des signes de rétablissement et a depuis lors a recouvré la santé.

Se sentant redevable aux œuvres de bienfaisance que Coca-cola soutient également, Jonathan est maintenant devenu un volontaire de Ronald McDonald House et fait partir des membres du Conseil des gouverneurs. Le mois prochain, il parcourra plus de 500 km à vélo pour soutenir davantage les œuvres de charité à travers Madagascar, une nation insulaire au large de la côte Sud-est de l’Afrique en vue de mobiliser des fonds pour les œuvres de charité. A lire davantage dans l’interview ci-dessous…

Avez-vous déjà été à Madagascar?

Non. Et je n’ai jamais pensé m’y rendre pour une raison comme celle-là!

Comment vos amis et votre famille ont-ils réagi lorsque vous le leur avez annoncé? 

Ils m’ont soutenu dans l’ensemble. Ma femme a dit au départ ‘’c’est fantastique mais tu es fou!’’ Tu n’es pas cycliste et tu ne l’as jamais été. Comment vas-tu t’y prendre?’’ 

Avec qui y vas-tu? 

28 parmi nous, partant du personnel du restaurant, des franchisés, des fournisseurs au personnel du siège et mon collègue, Paul Jekyll qui travaille ici à Coca cola aussi. 

Il y a un bus de soutien et un docteur qui fera le tour cycliste avec nous donc il n’y a pas de danger. Le parcours est méticuleusement planifié, et nous savons d’avance là où nous séjournerons. Tous les risques ont été analysés, mais cela ne nous empêchera pas d’avoir un pneu dégonflé sur une route assez fréquentée!

Quelles sont les raisons de ce tour?

C’est une opportunité pour visiter un pays que je ne pourrais pas en temps normal visiter et entretenir la santé par la même occasion. J’espère mobiliser 6000 livres qui représentent les frais de séjour d’une famille hors de son domicile pendant 240 nuits. Toutefois, cela ne règle toujours pas les besoins en maison. Il y a beaucoup d’hôpitaux en réhabilitation qui ne disposent pas nécessairement d’hébergement approprié faute de fonds.

‘’J’espère mobiliser 6000 livres qui représentent les frais de séjour d’une famille hors de son domicile pendant 240 nuits." 

Selon vous quel sera le plus grand défi?

Je pense que ça sera les huit heures que je passerai sur la selle chaque jour. Je pense que mes pieds peuvent tenir et que j’ai l’endurance pour y parvenir mais le principal défi sera la douleur dans les fesses.

Comment se déroule l’entraînement ? 

Depuis septembre, j’ai parcouru une distance de 600 km à l’entrainement, donc ça va, je dois atteindre une moyenne de 100 km par semaine. A cet effet, je parcours donc de grandes distances les week-ends et parcours 10 ou 20 km après le travail pendant la semaine. Ça se passe bien mais je commence à sentir des douleurs! 

Comment allez-vous célébrer la fin?

Je me connecterai probablement sur FaceTime avec ma femme et mes enfants pour partager les informations avec eux, et peut-être je boirai un peu avec l’équipe après, du Coca-Cola Zéro bien sûr.